• Avocaution
    Réseau d’avocats
    Entreprises en difficulté

    Sauvegarde

    Redressement judiciaire

    Liquidation judiciaire

    Cautionnement
    102 rue de Longchamp 75116 Paris
    Tél : 01 76 54 90 85

Vos avocats en droit des entreprises en difficulté et en droit du cautionnement Compétence, expérience, efficacité, disponibilité, réactivité

Le réseau d’avocats Avocaution


Si vous rencontrez une problématique en droit des entreprises en difficulté, si vous souhaitez demander l’ouverture d’une procédure collective (sauvegarde, redressement judiciaire ou liquidation judiciaire) ou si vous êtes poursuivi en votre qualité de caution, les avocats du réseau Avocaution s’engagent à défendre vos intérêts avec efficacité, pugnacité et dévouement.

Fondé en janvier 2018 par Maître Mélanie Le Clech et Maître Malik Guellil, le réseau Avocaution regroupe des avocats ayant tous suivi une formation de haut niveau en droit des entreprises en difficulté et en droit du cautionnement. Ils ont ensuite acquis une solide expérience au sein de cabinets renommés de la place parisienne.

Le mot de la présidente

Maître Mélanie Le Clech est avocate au barreau de Paris. En débutant ses études par une classe préparatoire à l’École Normale Supérieure de Cachan section droit, économie et gestion, elle s’est très vite habituée à mettre en corrélation le chiffre et le droit. Selon elle, « il est aujourd’hui essentiel de comprendre la structure financière d’une entreprise et son mode de fonctionnement pour pouvoir trouver des solutions innovantes et les adapter à chaque circonstance ».

Arrivée major de sa promotion en Master 2 Droit de l’entreprise obtenu à l’université Paris X-Nanterre, elle s’est spécialisée lors d’un Master 2 Droit financier obtenu à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avant de devenir avocate en 2012.

Son expérience professionnelle l’a amenée à orienter davantage son activité vers le droit des entreprises en difficulté, la restructuration d’entreprises et le droit du cautionnement. Elle estime que « l’avocat d’affaires est aujourd’hui, du fait de son expertise de pointe et de sa déontologie stricte, le principal interlocuteur de l’entrepreneur lorsque l’entreprise qu’il dirige rencontre des difficultés et que la confiance avec les principaux partenaires habituels (banquiers, investisseurs, fournisseurs, etc.) tend à se rompre ».

Spécialisés dans l'accompagnement des entreprises en cas de liquidation judiciaire.


Le réseau d'avocats Avocaution met en relation les entreprises en difficulté avec un avocat spécialisé en liquidation judiciaire. Cette procédure collective doit être envisagée, lorsque la société concernée n'est plus en mesure de combler son passif exigible avec ses actifs disponibles et qu'un redressement judiciaire est manifestement impossible. Dans ce cas, la structure doit mettre un terme à son activité et il sera envisagé, lorsque cela est possible, soit des cessions d’actifs isolés, soit un plan de cession en liquidation judiciaire. Pour les dirigeants de l'entreprise, se faire accompagner par un avocat pendant cette période difficile est nécessaire. En effet, l'avocat spécialisé en liquidation judiciaire est en mesure d'alléger les conséquences de cette procédure collective, et d'accomplir d'autres missions pour le compte de son client.

L'avocat propose à son client un accompagnement sans faille, tout au long de la procédure.


Les avocats d'Avocaution connaissent le fort attachement qui lie un dirigeant à son entreprise. Aussi, ces professionnels de justice savent à quel point il est difficile d'admettre la nécessité de déposer le bilan. De ce fait, ils s'engagent à fournir un accompagnement sans faille à leurs clients, afin de les épauler au mieux lors de cette épreuve. L'avocat peut accompagner, mais aussi représenter son client lors des audiences et des rendez-vous avec le liquidateur judiciaire. Ces réunions ont notamment pour but le vérification du passif et la réalisation de l'actif.

L'avocat a pour objectif de limiter les conséquences de la liquidation judiciaire sur le dirigeant de l'entreprise.


À l'issue d'une liquidation judiciaire, le dirigeant de l'entreprise peut faire l'objet d'une procédure d'interdiction de gérer, d'une procédure de faillite personnelle ou d'une action en responsabilité pour insuffisance d'actif (ou comblement de passif). Il peut aussi être personnellement appelé en paiement, lorsqu'il s'est porté caution solidaire de sa société. L'objectif de l'avocat est évidemment de limiter les conséquences de cette procédure collective. Pour cela, il mettra à profit ses connaissances dans le domaine des affaires et s'assurera de la bonne coopération, entre les différents acteurs de la liquidation judiciaire : le chef d'entreprise bien sûr, mais aussi le mandataire liquidateur, ainsi que l'expert-comptable qui est intervenu, au moment de la déclaration de cessation des paiements.

L'avocat intervient dans la mise en place du plan de cession de l'entreprise.

Le plan de cession en liquidation judiciaire permet à un repreneur de racheter tout ou partie de l'activité de l'entreprise en liquidation judiciaire. Dans ce cas, les offres de reprise doivent parvenir au mandataire liquidateur et à l'administrateur lorsqu'il en a été désigné. La présence d'un avocat est alors indispensable. En effet, ce professionnel du réseau Avocaution peut établir l'offre et la défendre auprès du tribunal. Le choix de l'offre de reprise retenue est annoncé par jugement du tribunal, après que le mandataire liquidateur ou l'administrateur judiciaire lui a donné tous les éléments permettant de vérifier le caractère sérieux de l'offre. Le tribunal retient l'offre de reprise qui permet d'assurer l'emploi le plus durablement, le paiement des créanciers et qui présente les meilleures garanties d'exécution.